Abonnement illimité9,90$/mois
Couverture - Shangri-La

Shangri-La
Shangri-La

avis

« "Dans un futur où les hommes vivent dans une station en orbite autour d’une planète Terre devenue hostile, des rebelles s’opposent au totalitarisme ambiant et rêvent de créer un nouvel Homo. Voici un pitch très court pour ne rien dévoiler du récit magistral de Mathieu Bablet qui, à travers cette histoire, aborde avec brio les grands thèmes de la dictature, du capitalisme, de la peur de l’autre ou encore des manipulations génétiques. La narration est millimétrée et audacieuse. Quant au graphisme, il est sublime avec des décors, des ambiances très détaillés et des séquences vertigineuses dans l’espace.
Avec Shangri-La, Mathieu Bablet signe une bande-dessinée ambitieuse… et surtout réussie ! »

Matthaeus, Super Lecteur izneo
vous aussi, devenez Super Lecteur izneo !

Résumé de l'éditeur

Dans un futur lointain de quelques centaines d’années, les hommes vivent dans une station spatiale loin de la Terre. La station est régie non pas par un gouvernement, mais par une multinationale à qui est voué un véritable culte. En apparence, tout le monde semble se satisfaire de cette « société parfaite ». Dans ce contexte, les hommes veulent repousser leurs propres limites et devenir l’égal des dieux. Et c’est en mettant en place un programme visant à créer la vie à partir de rien sur Shangri-la, une des régions les plus hospitalières de Titan, qu’ils comptent bien réécrire la « Genèse » à leur façon. Le héros quant à lui est chargé d’enquêter sur de mystérieuses explosions dans certaines stations-laboratoires qui étudient justement ce processus de création de la vie « à partir de rien ».

Ankama


Vous aimerez aussi...

Découvrez les bd des auteurs

L'avis des lecteurs(1)
Vous devez être identifié pour noter et donner votre avis sur cet album
Notez cet album :
Donner mon avis
par Loupe92 le 01/02/2017 à 00h17

J'ai hésité a décerné 5 étoiles car c'est une oeuvre qui se laisse approcher avec un plaisir croissant au fil des pages et quelques pépites vers la fin du récit. On y traite de beaucoup (trop) de sujets tels la dictature passive, le consumérisme, l'aliénation volontaire, etc, etc...mais tout ne prend pas. Une très bonne lecture néanmoins avec une véritable recherche de son auteur. Persévérez!!!